Abandon, déception et apprentissage

By 19 mars 2017Résultats
Solo Normandie - Photo Laurent Travert

Abandon, déception et apprentissage

C’était prévu, les conditions de cette 1ère course de la saison ont été très musclées. A part quelques petites heures après le départ, les Figaristes auront toujours eu 30 noeuds de vent (55km/h) et une mer très formée. Des conditions qui ont fini par avoir raison de la grand voile de Tanguy à finalement seulement 6 milles de l’arrivée, samedi après-midi, car la direction de course allait très bientôt annoncer une réduction de parcours en raison des mauvaises conditions météos. 

Tanguy revient pour nous sur cette Solo Normandie :

Un bon départ 
 » J’ai pris un bon départ et j’étais dans le match pour le petit parcours en baie, ce n’était pas excellent mais tout à fait correct et m’a permis d’être avec le bon paquet. Plutôt encourageant !  » 

Une première partie de course décevante 
« C’était sans compter sur un gros déficit de vitesse sur le 1er bord vers l’ouest. Un long bord très difficile pour le mental car je n’arrivais pas à faire avancer le bateau au près dans le vent et la mer forte. J’ai essayé d’abattre pour faire un autre compromis de trajectoire mais je me suis retrouvé sous la flotte et 24ème, soit dernier. Dur dur pour le mental ! En début de soirée, après le 1er passage de marque, j’étais déterminé à tout donner pour ne pas rester à cette position »

Une très belle nuit, en chasse ! 
« J’ai finalement réussi à remonter à la 14ème place pendant la nuit, ouf ! Là j’ai pu me battre avec les concurrents avec lesquels je suis censé me battre. C’était mieux ! » 

Un samedi compliqué…
« Mon objectif c’est d’être 1er bizuth, alors pour tenter de remonter le 1er bizuth qui a fait une très belle course (Pierre Leboucher), j’ai tenté une option un peu osée en deuxième partie de nuit. Ca n’a pas vraiment payé mais je n’ai pas trop perdu non plus et j’ai au moins tenté quelque chose, c’est comme ça qu’on apprend. Je ne ferais très certainement pas ce genre de chose sur la Solitaire du Figaro quand j’aurai le classement général en tête !   » 

… conclu par une grand voile déchirée 
« J’ai déchiré ma grand voile alors que je ne savais pas encore que le parcours allait être réduit à l’île de Bréhat, j’ai décidé de faire demi tour vers Granville pour préserver le matériel mais si j’avais su qu’il n’y avait finalement plus que 6 milles à parcourir pour passer la ligne j’aurais réduit ma grand voile jusqu’au trou et passé la ligne d’arrivée. C’est un peu énervant ! Mieux vaut perdre plein de places sur la fin et passer la ligne que d’abandonner. Mais c’est comme ça alors inutile de refaire le match dix fois ! Je vais tirer les leçons de cette expérience qui n’est pas si mauvaise car j’ai tout de même réussi à passer de la 24ème à la 14ème place dans la soirée de vendredi et à rester bien accroché au peloton. Même s’il y a eu quelques abandons pour aider, c’est la preuve que je peux être dans le match ! Je suis déçu, mais pas vaincu 😉 « 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : LA SOLO CONCARNEAU LE 6 AVRIL –> GO TANGUY ! 

Le podium de cette Solo Normandie

  1. Charlie Dalin – Skipper Macif
  2. Nicolas Lunven – Generali
  3. Sébastien Simon – Bretagne Crédit Mutuel Espoir

Leave a Reply