Magnifique 3ème place sur la Mini Transat 2015

By 16 novembre 2015Résultats
Tanguy Le Turquais - Photo de Christophe Breschi

Tanguy Le Turquais est arrivé hier soir, dimanche 15 novembre, à 19h50 heure française à Pointe-à-Pitre, au terme d’une superbe traversée de 15 jours 4 heures 40 minutes et 12 secondes. Il monte ainsi sur la 3ème marche du podium de cette Mini Transat, derrière Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)) et Julien Pulvé (Novintiss). Il est le 1er bateau « bout pointu ancienne génération » à passer la ligne d’arrivée, il aura donc gagné une course dans la course ! 

Catherine Ecarlat, rédactrice pour la Mini Transat, a recueilli à chaud les propos de Tanguy :

Ravi, positif, heureux, troisième de la Mini Transat Iles de Guadeloupe en bateaux de série,  Tanguy le Turquais (Terréal) termine « à sa place » comme il dit. Il a tout donné, il ne regrette rien. Il est comme ça Tanguy, toujours constructif. Premier des bateaux « pointus », il s’est battu comme un lion pour minimiser l’écart avec les bateaux récents. Et ce qu’il retient c’est tout ce qu’il a appris, encore, sur cette Transat en Mini, avant de voguer vers d’autres circuit.

Je suis allé loin
« J’ai bien mangé, j’ai bien dormi. Quand le soleil se couchait, j’allais me coucher ! Il paraît qu’à la nuit tombée, le corps sécrète une hormone qui donne envie d’aller dormir donc j’ai fait ça ! Et quand il y avait des changements de voile à faire la nuit, j’étais en colère !
Mais j’étais à fond quand même… Je ne sais pas comment ils étaient devant, mais je pense que j’ai encore plus tiré sur mon bateau qu’eux. Je suis allé loin. J’ai tiré sur mon bateau comme si je faisais une sortie à la journée et que je pouvais rentrer au port réparer le soir alors que j’étais au beau milieu de l’Atlantique. Quand j’ai réalisé ça, j’ai calmé un peu le jeu. »

Fier de Ian et Julien 
« Ian et Julien font une super course, il n’y a rien à dire. Ils ont eu des conditions qui correspondaient bien à leurs bateaux. Ce sont d’excellents marins, ils ont fait une super trajectoire et, en plus, ils se sont tirés vers le haut. C’était leur transat et c’est très bien comme ça ! Je suis très fier d’eux et je suis sûr que la vie nous permettra de nous retrouver encore sur l’eau. »

3e de l’étape et de la course
« Je suis complètement à ma place parce qu’au final ceux qui étaient devant étaient vraiment devant et ceux qui étaient derrière étaient vraiment derrière. J’ai juste passé 24h avec Edouard Golbery, qui a fait une super course aussi, ça fait du bien de discuter un peu ! »

Apprendre sur soi
« Je n’ai pas gagné, mais ce n’est pas grave. J’ai envie de faire la course au large mon métier : j’ai encore fait une transat en solitaire et j’ai encore appris plein de choses. Un petit peu sur le bateau et la stratégie, mais j’ai surtout encore sur lebonhomme. Ces transats-là ne sont vraiment pas faciles, même si celle-ci était plutôt cool côté météo, mais on apprend toujours beaucoup de choses notamment sur la maîtrise de soi, à se centrer et se fixer des objectifs. On est constamment amenés à faire des choix en course au large en solitaire. Et, à partir du moment où tu fais ces choix et que tu les assumes, tu arrives ici sans avoir de regrets puisque tu as tout fait sans regret. »

On tourne une page !
« Quatre ans de Mini, ça y est c’est fini, c’était cool : j’ai deux titres de champion de France, une belle place de troisième ici. Maintenant je regarde vers l’avant, je vais partir sur le circuit Figaro Bénéteau. J’ai très envie de continuer de progresser. LeMini est une école incroyable.  Le partenariat avec Terréal se termine aussi, on tourne une page ! »

Leave a Reply