Solitaire Urgo Le Figaro : une 2ème étape longue et farfelue, mais un bon bilan pour notre bizuth

By 14 juin 2017News, Résultats
Thomas Deregniaux - Tanguy Le Turquais - Figaro Nibelis

Cette nuit à 2h50, Tanguy franchissait la ligne d’arrivée de la 2ème étape de la Solitaire URGO Le Figaro, après une guerre des nerfs qui aura duré plus de 3 jours. Le vent instable, souvent imprévisible, a donné du fil à retordre aux 43 skippers en course. On a donc assisté à des écarts importants, des progressions surprenantes et une remise en jeu constante des classements jusqu’à Concarneau.  Tanguy Le Turquais tire son épingle du jeu et réussit à se classer 15ème de l’étape ce qui le fait remonter à la 14ème place au général et 2ème bizuth : une très belle performance pour le skipper Nibelis qui s’est accroché jusqu’au bout … chapeau ! 

Une étape complexe

« Une chose est sûre, c’est une sacrée étape tordue et longue parce qu’on s’aperçoit que dès qu’on va dormir un petit peu, on perd tout de suite des places. » confiait Tanguy en vacation.  Déjà en course, on percevait la complexité de cette 2ème étape : « […] ce n’est pas très simple, c’est le moins qu’on puisse dire. C’est mollasson et compliqué d’établir une stratégie claire et précise parce qu’il y a des zones sans vent et des zones avec. Tu as des concurrents qui sont à 0.5 milles de toi et qui se retrouve à 2 milles en l’espace de 10 minutes car ils ont réussi à attraper un peu de vent ».  
À l’arrivée, il confirme : « C’était dur, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir. Les étapes aléatoires comme ça, c’est pas mon truc : quand tu fais des choses à l’envers ça passe, tu fais des choses à l’endroit ça passe pas… je ne pense pas qu’un de nous puisse dire qu’il ait maîtrisé. Franchement c’était dur. »

De la 3ème à la 2ème place bizuth : Tanguy est pressé de gravir une marche de plus ! 

« Je suis à 45 minutes du 1er Julien Pulvé. Il fait une super course, un bizuth dans le top 10 cela n’arrive quasiment jamais : chapeau à lui. Ma frustration reste que j’aurais aimé faire cette même course. Je préférerais avoir 45 minutes d’avance que de retard c’est sûr. J’ai les compétences pour aller le chercher. Il ne faut pas se laisser  impressionner. Je reste concentré et je ne pars pas déjà vaincu ! Il peut se passer plein de choses encore et j’aimerais arriver devant lui au moins une manche. »

Prochain départ dans moins de 24h, les organismes mis à rude épreuve

« Il faut se reposer et se remettre de cette étape hyper dure. La 3ème va être courte car il y a du vent. L’objectif, c’est de ne pas prendre trop cher et de garder des réserves pour la 4ème étape qui sera longue et importante. »

Notre skipper aura donc peu de temps pour se reposer car demain jeudi à 12h, il repartira en mer pour la 3ème étape de la Solitaire URGO Le Figaro. Une boucle express de 150 milles dans les eaux bretonnes avec un retour à Concarneau, sur laquelle Tanguy devra performer tout en se ménageant pour la 4ème et ultime étape qui partira dès lundi prochain. C’est là toute la difficulté de cette course mythique… À toi de jouer champion !

Programme de la Solitaire URGO Le Figaro : 

Le 4 juin : départ de la 1ère étape Pauillac – Gijon

  • Temps de course : 2j 9h 0m 58s
  • Classement général : 18ème
  • Classement bizuth : 3ème

Le 10 juin : départ de la 2ème étape Gijon – Concarneau

  • Temps de course : 3j 10h 2mn 50sec
  • Classement sur l’étape : 15ème
  • Classement bizuth : 2ème

Classement à l’issue des 2 étapes : 14 ème au général et 2ème bizuth

  1. Le 15 juin : départ de la 3ème étape Concarneau – Concarneau
  2. Le 19 juin : départ de la 4ème étape Concarneau – Dieppe
  3. Le 24 juin : remise des prix

Leave a Reply