Vainqueur bizuth de la 3ème étape !  

By 16 juin 2017News, Résultats
Tanguy Le Turquais - Nibelis - Solitaire du Figaro 2017

 

La 3ème étape aura été la bonne pour Tanguy qui avait décidé de se faire plaisir sur cette boucle de 140 milles au départ de Concarneau. Après 21 heures de course, le skipper Nibelis arrive vainqueur au classement bizuth et 16ème au général. Une belle récompense pour le marin qui progresse à chaque étape et s’affirme plus que dans le match pour cette 1ère Solitaire du Figaro. Notre champion est heureux et ça se voit ! 


Un grand pas en avant 

« Je suis vraiment très content de cette étape. J’ai le sentiment d’avoir enfin les clés de mon bateau, de pouvoir me déconcentrer des réglages pour mieux me focaliser sur la tactique et l’anticipation des manoeuvres. C’est très satisfaisant ! Victoire d’étape en bizuth et une remontée à seulement 16 minutes du 1er bizuth au général, je suis sur la bonne route !  »

Une très belle remontée pour arriver 1er bizuth

« Le départ était un véritable échec : une grosse erreur à l’envoi de spi m’a coûté très cher, j’étais presque dernier. Moi qui étais parti gonflé à bloc et qui avais pour objectif de me faire plaisir, on peut dire que ce n’était pas trop ça ! L’avantage c’est que je n’avais plus rien à perdre derrière : sous spi dans des conditions relativement sportives, j’étais super à l’aise et j’ai grapillé les places une à une.

Cette nuit j’ai également fait les bons choix au bon moment, et ce matin je m’étais accroché dans un top 15 très resserré. À quelques milles de l’arrivée j’étais même bien dans le top 10 avec des cadors du circuit, mais attaché à la victoire d’étape en bizuth j’ai préféré marquer le second bizuth, ce qui m’a coûté plusieurs places au général. C’est dommage mais c’est aussi cela la voile ! Même épuisé il faut faire des choix tactiques et se choisir des objectifs. »

 

Tanguy Le Turquais - Nibelis - Solitaire du Figaro 2017 Tvan Zedda

 

 

Cap sur la 4ème et dernière étape 

« Là je pars vite me coucher, je n’ai pas dormi une minute sur l’étape, et cumulé à l’étape précédente, ça commence à faire beaucoup de manque de sommeil.

Demain, on fait un bon check du bateau avec Loïc, mon super préparateur, et dimanche la concentration sera de mise pour préparer la nav’ de la dernière étape jusqu’à Dieppe. J’ai tout à gagner : 16 minutes derrière le 1er bizuth au général, 15ème sur 43 au général…je vais essayer de profiter de la lancée de cette belle étape. « 

 

Tanguy Le Turquais - Nibelis - Solitaire du Figaro 2017

 

 

Leave a Reply